radioprecaire

L'abus de précarité est dangereux pour les journalistes

      Partager Partager

Pigistes à l’étranger, quand la Direction réécrit les accords


L’accord Précaires prévoit que les journalistes qui remplacent les ESP perçoivent une rémunération garantie.
 
Elle permet au pigiste, qui refuse du boulot pour se mettre prioritairement au service de Radio France, d’être rémunéré, même si on ne l’appelle pas.

Ce système est bon pour les pigistes étrangers. Il est surtout excellent pour Radio France qui ne trouvait plus personne acceptant les astreintes pour Inter, Info ou Culture.

Ce système marchait si bien -et pour pas cher- que le patron du SGI a décidé unilatéralement de le remettre en cause, aussitôt suivit par la DRH. C’est inacceptable et ça se fait contre la logique, l’avis des ESP et des rédactions.

En remettant en cause cette partie de l’accord, la DRH le remet en cause totalement.
A bon entendeur…

Pigistes à l’étranger, quand la Direction réécrit les accords


Vendredi 1 Juillet 2011
Lu 2776 fois





A lire également :

Moins que le SMIC ! - 28/06/2011

Ca c'est du sport ! - 01/07/2011

1 2 3